Infrarouge

Forum des internautes

Débat du 10 janvier 2012 à 22:35

avatar de Courage dit-il La démission de M. Hildebrand est à refuser ! Courage dit-il, 7058 messages Le 10 janvier 2012 à 20:04

Pour une interprétation malveillante de la gestion des avoirs de la famille Hildebrand, la Suisse serait privée d'un expert de haut vol ? Ridicule et hautement préjudiciable !
Le siège au Conseil de stabilité financière (CSF) du G20 a été attribué à titre personnel à M. Hildebrand - la perte de ce seul représentant suisse au G20 aura des conséquences désastreuses ! Et ce n'est qu'un des aspects des préjudices que son départ va entraîner pour la Suisse.
Le Conseil fédéral est libre de refuser cette démission: ce serait la démonstration que ce pays est encore gouverné et pas seulement administré ...
22 réponses, dernière le 26 janvier 2012 à 22:40

avatar de Balzac Réponse Balzac, 1751 messages Le 10 janvier 2012 à 20:30

@Courage dit-il

Eh oui... Mais hélas nous vivons dans une époque de pseudo-moralisation, où il possible de trainer dans la boue une personne dont on veut se débarrasser....

Quant au conseil fédéral cela fait bien longtemps que nous ne sommes plus gouverner !!!

Je pense aussi que le CF devrait refuser la démission d',Hildebrand car nous n'avons pas de meilleur banquier pour diriger la BNS à l'heure actuelle !!

avatar de Courage dit-il Réponse Courage dit-il, 7058 messages Le 10 janvier 2012 à 20:41

@Balzac
La tempête monétaire mondiale étant loin d'être calmée, le changement de Directeur à la BNS est tout particulièrement inopportun.

avatar de agnostico Réponse agnostico, 349 messages Le 10 janvier 2012 à 21:25

C'est la perversité, l'arrogance, la boursouflure de l'ego de Blocher qui souille, salit et déstabilise le système. Un tribun milliardaire (dont la fortune n'est pas tombée du ciel)s'amuse, fait joujou avec des personnes occupant des postes-clés, sans se soucier de leur niveau de compétences, des effets collatéraux pour le pays, de cette marge d'inconnu dans les dégâts quand on allume certains feux. C'est si minable, c'est infiniment triste.

Réponse Larry, 12074 messages Le 10 janvier 2012 à 21:47

@Courage dit-il
une interprétation malveillante de la gestion des avoirs de la famille Hildebrand

Les faits sont clairs: Hildebrand a sciemment spéculé sur l'USD peu avant d'intervenir massivement, en parfait initié. Il a ensuite exercé des pressions sur son gestionnaire lorsque celui-ci voulait en parler au compliance service de la banque. Enfin, il a menti au Conseil de banque et au CF. Ces faits ont été reconnus par la presse internationale et sa réputation est détruite. Il ne peut s'en prendre qu'à lui-même.

@Courage dit-il
un expert de haut vol

Rappelons que la BNS a perdu CHF 20-30 mia par ses achats d'euros en 2009-10, sans le moindre résultat au niveau du cours des changes.

@Courage dit-il
Ridicule et hautement préjudiciable !

Vos propos, en effet.

@Courage dit-il
la perte de ce seul représentant suisse au G20 aura des conséquences désastreuses

Je ne vois pas lesquelles. Il ne défendait pas les intérêts du pays dans cette enceinte, mais l'agenda mondialiste auquel il adhère (cf. les recommandations de ce groupe).

@Courage dit-il
Le Conseil fédéral est libre de refuser cette démission

C'est le Conseil de banque qui a poussé Hildebrand a la sortie, il menaçait de démissionner en bloc si Hildebrand s'accrochait à son siège. Le fait que le CF le lâche aussi, après l'avoir défendu pareillement est également un aveu très clair.

Réponse chat'du'meunier, 1071 messages Le 10 janvier 2012 à 21:57

@Balzac

Je n'ai pas remarqué de clairvoyance dans les décisions de ce Monsieur.

Les cimetières sont pleins de gens indispensables.

Réponse Capricio, 1773 messages Le 10 janvier 2012 à 22:04

@Courage dit-il
c'est exactement ce que je pense aussi ! on ne fait pas partir une capacité pareille pour un cheveu sur la soupe qui n'a porté de préjudice à PERSONNE.

anonymous icon Réponse pilou111, 76 messages Le 10 janvier 2012 à 23:06

A ma connaissance M. Hildebrand siège au Conseil de stabilisation financière en tant que représentant de la Suisse. La Suisse est membre du CSF depuis 2007, lequel s'appelait avant 2009 le Forum de la stabilisation financière. Elle y est représentée par le Département de la Finance ou la BNS. Donc un autre Suisse pourra prendre sa place Par contre M. Hildebrand est aussi membre du G30, groupement qui a probablement plus de poids, car représentés par des maîtres du monde ou leur marionnettes dont plusieurs sont comme par hasard des Bilderbergers et/ou des membres ou anciens membres du Gouvernement Sachs.

Il faut relever que la banque GS porte de lourdes responsabilités passées, notamment sur la crise des subprimes en étant l'organisme financier qui a le plus participé à la titrisation des créances hypothécaires "subprimes" et ensuite "en délits d'initiés" en se permettant de spéculer à la baisse sur des instuments financiers adossés aux subprimes, ainsi que par sa participation à l'entrée de la Grèce dans l'euro, à ce qu'il s'est dit sur la bae de comptes "arrangés". Bonjour les pompiers pyromanes de GS, dont font partie Mario Draghi (Président BCE, Bilderberger, membre du G30, M. Mario Monti (Président du gouvernement italien et membre du comité excécutif du Bilderberg) et Loukás Papadímos (Premier ministre Grec qui était Gouverneur de la Banque Centrale de Grèce lors de l'entrée de la Grèce dans l'euro)


anonymous icon Réponse Marcial, 2 messages Le 10 janvier 2012 à 23:31

monsieur Hildebrand est devenu une proie pour le chantage alors plus possible de faire un travail correctement. Par contre Madame Zaki est la femme d'un haut placé d'une grande banque, je me demande, quel information elle reçoit de son cher mari, je pense exempte de tout soupçon!!!!.
C'est trop facile d'accuser ceux qui vous empêche de devenir riche en vendant des livres que Mme Zaki écrit avec l'aide d'un connaisseur, spécialiste et bien placé dans la banque.

avatar de Courage dit-il Réponse Courage dit-il, 7058 messages Le 11 janvier 2012 à 17:39

@Larry
"...sans le moindre résultat au niveau du cours des changes..."
vous voilà pris la main dans le sac: le plancher de 1.20 CHF/€ n'a pas surgi du néant par hasard et voilà des mois qu'il est respecté - quelques gros spéculateurs ont vraisemblablement dû se faire casser les reins par les opérations de la BNS - le déficit résultant n'est qu'un effet transitoire et se justifie entièrement par le soulagement de nos exportateurs !

"...Il a ensuite exercé des pressions sur son gestionnaire lorsque celui-ci voulait en parler au compliance service de la banque..."
Le fait est que ce service a été averti de suite de l'opération qui vous semble tant discutable et n'a rien objecté. Vous êtes de mauvaise foi, en prétendant à je ne sais quels "mensonges"; le Conseil de banque de la BNS a vraisemblablement besoin d'une épuration, pour avoir enfourché aussi cette monture :=(

Réponse Larry, 12074 messages Le 12 janvier 2012 à 13:36

@Courage dit-il
le plancher de 1.20 CHF/€ n'a pas surgi du néant par hasard

Il est ici question des achats en 2009-10.

@Courage dit-il
Le fait est que ce service a été averti de suite de l'opération qui vous semble tant discutable

Il est ici question du service dans la banque Sarasin. Quant au Conseil de banque, il a lamentablement failli à sa mission ne demandant pas à voir tous les emails.




avatar de Courage dit-il Réponse Courage dit-il, 7058 messages Le 12 janvier 2012 à 15:12

§ Sans les achats de la BNS en €, répétés et dès 2009, personne n'aurait cru à la détermination de la poursuite, en septembre 2011, de cette politique d'émission massive de CHF.

§ Quant aux opération en USD de la famille Hildebrand, les services compétents de la BNS ont été tenus au courant à temps et n'ont rien objecté: tout le reste est de la gestion privée des affaires du ménage et du commerce de la gallerie ... qui ne nous regarde pas. L'immixtion du Conseil de banque et du Conseil fédéral dans ces matières privées les noie dans le ridicule (rien que par les montants en jeu ...).

§ Le Conseil fédéral est l'autorité de nomination du Président-Directeur selon art.43 LBN, mais n'est pas l'autorité de surveillance de la BNS (art. 6). Le Conseil fédéral a parfaitement le droit de refuser cette démission et serait bien inspiré de le faire, car les accusations dont j'ai connaissance sont d'une minceur inénarrable: on ne se sépare d'un expert de ce niveau pour des sottises pareilles ! Les préjudices pour la Suisse de cette sombre histoire mal gérée amplifieront la super-crise monétaire et économique internationale qui menace à l'horizon.

avatar de Balzac Réponse Balzac, 1751 messages Le 12 janvier 2012 à 15:45

@chat'du'meunier

Vous n'avez pas remarqué de clairvoyance car il a fait le boulot lors de la plongée de l'UBS en 2008. Il était vice-President à çe moment et c'est lui qui a concocté le plan qui a permis de sauer l'UBS et pour la BNS de faire un profit.

Vous auriez remarqué s'il avait manqué de clairvoyance car on serait aujourd'Hui dans une m...... rde sans nom !!

C'est cela le talent.... Faire le boulot sans être tapageur et revendicateur !!,

Et c'est pour cela que vous n'avez rien remarqué ....

Réponse Larry, 12074 messages Le 13 janvier 2012 à 0:31

@Courage dit-il
Sans les achats de la BNS en €, répétés et dès 2009, personne n'aurait cru à la détermination de la poursuite, en septembre 2011, de cette politique d'émission massive de CHF.

C'est tout le contraire: l'échec total de la BNS avec ces achats est la raison principale de l'envolée du CHF: les marchés étaient convaincus (à juste titre!) que la BNS était en position de faiblesse et n'oserait plus intervenir. Ce n'est que lorsque l'UDC a changé sa position que la BNS a décidé d'intervenir, mais il n'y a pas eu d'émission massive.

@Courage dit-il
les services compétents de la BNS ont été tenus au courant

Faux, vous n'avez visiblement pas suivi l'affaire de manière sérieuse et feriez donc mieux de ne plus intervenir sur le sujet.

@Courage dit-il
Le Conseil fédéral est l'autorité de nomination du Président-Directeur selon art.43 LBN, mais n'est pas l'autorité de surveillance de la BNS

"Comme la Banque nationale assume une tâche publique, elle est administrée, selon la Constitution, avec le concours et sous le contrôle de la Confédération."

http://www.snb.ch/fr/iabout/snb/org/id/snb_org_indep

Tous les politiciens interrogés ont répondu qu'ils s'adresseraient au CF si on leur avait transmis les mêmes informations qu'on a transmises à Blocher. Mais il est vrai que la loi n'est pas suffisamment claire à ce propos.

@Courage dit-il
Le Conseil fédéral a parfaitement le droit de refuser cette démission

Absolument toutes les personnes en rapport avec le dossier ont fini par saluer la démission, votre êtes complètement à côté de la plaque.

@Courage dit-il
les accusations dont j'ai connaissance sont d'une minceur inénarrable

Veuillez vous informer sérieusement avant de prendre position de façon irresponsable.

Réponse Larry, 12074 messages Le 13 janvier 2012 à 0:34

@Balzac
C'est cela le talent....

Il ne faut pas beaucoup de talent lorsqu'on peut émettre du CHF à discrétion en échange de camelote qui ne vaut plus rien, il faut surtout une bonne dose de cynisme.

Réponse chat'du'meunier, 1071 messages Le 13 janvier 2012 à 23:29

avatar de Courage dit-il Réponse Courage dit-il, 7058 messages Le 14 janvier 2012 à 0:46

@Larry
"...les services compétents de la BNS ont été tenus au courant

Faux, vous n'avez visiblement pas suivi l'affaire de manière sérieuse et feriez donc mieux de ne plus intervenir sur le sujet ..."

Larry, la main dans le sac pour la nème fois, vous êtes décidément très mal informé :=)) Quand une affaire est aussi compliquée, vous devriez bien user de prudence !
Godwin en vous lisant se grelotterait de rire !
==========
Documentation, par exemple:
http://www.laliberte.ch/info/une-erreur-de-jugement-pas-une-faute
Citation:
"...Selon le rapport de PWC, Philipp Hildebrand a pris connaissance de l’achat de dollars le lendemain de l’opération. Il a alors averti le directeur juridique de la BNS, en même temps qu’il demandait par courriel à son conseiller clientèle, avec copie à son épouse, de ne plus acheter de devises sans l’en informer préalablement. Conclusion de l’audit: Hildebrand n’a pas utilisé d’informations confidentielles pour en tirer un profit personnel. Pas de délit d’initié, donc. Un jugement que partage une autre analyse commandée par le Conseil fédéral..."

Réponse Larry, 12074 messages Le 14 janvier 2012 à 15:21

@Courage dit-il
la main dans le sac pour la nème fois

En ce qui vous concerne, en effet.

@Courage dit-il
vous êtes décidément très mal informé

Je ne vous le fais pas dire.

@Courage dit-il
Quand une affaire est aussi compliquée, vous devriez bien user de prudence !

C'est bien vous qui vous êtes beaucoup trop avancé, sans même lire mes interventions qui auraient permis de constater que vous êtes dans l'erreur totale.

@Courage dit-il
Selon le rapport de PWC

Ce rapport ne vaut rien, vu que PwC n'a pas été informée correctement par Hildebrand (et n'a rien entrepris pour combler les lacunes évidentes).

@Courage dit-il
Un jugement que partage une autre analyse commandée par le Conseil fédéral...

C'est celle du contrôle des finances, qui n'a pas été informée correctement non plus. Contrairement à PwC, elle a signalé les lacunes à Hildbrand, mais celui-ci n'a pas répondu. Le contrôle des finances aurait bien entendu dû insister ou en référer au CF, ce qu'il n'a pas fait. Dans tous les cas, il n'était pas en position de cautionner et son rapport n'a pas la moindre valeur. Dans cette affaire, nous avons affaire à un complot des profiteurs de l'État contre les intérêts de la population.

http://www.infrarouge.ch/ir/thread-362875-hildebrand-menti

avatar de Courage dit-il Réponse Courage dit-il, 7058 messages Le 15 janvier 2012 à 18:59

@Larry
Autrement dit, les voleurs de données, les avocats, les délateurs et les trublions de l'UDC sont des gens convenables, même s'ils ne vont pas alerter leurs chefs et la justice - le gratin de nos enquêteurs financiers ne savent pas travailler - le personnel juridique de la BNS est pourri:
pensez-vous vraiment pouvoir nous faire avaler ces âneries ?

:=))

Réponse Larry, 12074 messages Le 15 janvier 2012 à 19:40

@Courage dit-il
les voleurs de données, les avocats, les délateurs et les trublions de l'UDC sont des gens convenables

Rappelons que sans l'article de la Weltwoche, tout serait resté dissimulé et les banquiers centraux pourraient continuer à s'en mettre plein les poches. Il faut donc féliciter les wisthleblowers pour leur courageuse action. Les traiter de "voleurs" relève de la calomnie la plus infâme.

@Courage dit-il
même s'ils ne vont pas alerter leurs chefs et la justice

L'informaticien de Sarasin ("T.") n'est allé voir son avocat qu'après avoir constaté qu'il y avait environ une une douzaine de personnes qui étaient au courant au sein de la banque et que personne ne faisait rien. L'avocat a ensuite décidé de voir Blocher parce que celui-ci a un contact direct avec la présidente de la Confédération et que le CF est l'instance de surveillance de la BNS. Je ne vois strictement rien de condamnable dans ces agissements, bien au contraire.

@Courage dit-il
le gratin de nos enquêteurs financiers ne savent pas travailler

C'est bien évidemment beaucoup moins une question de compétence que de volonté.

@Courage dit-il
le personnel juridique de la BNS est pourri

On ne connaît pas encore tous les détails à son propos (connaissait-il l'intention du directoire qui allait suivre au moment de délivrer son jugement?). Mais il est clair qu'il n'est pas propre, vu que dans sa réponse de septembre, il maintient sa position. D'un autre côté, il n'est pas indépendant, ce n'est donc pas lui le principal coupable dans cette histoire.

@Courage dit-il
pensez-vous vraiment pouvoir nous faire avaler ces âneries ?

Il y a ceux qui sont doués d'un minimum de discernement et ceux qui ne le sont pas. Et il y a bien sûr ceux (comme vous) qui sont d'une telle mauvaise foi qu'ils s'obstinent à nier l'évidence au point de s'enfoncer dans le ridicule le plus complet.

avatar de Courage dit-il Réponse Courage dit-il, 7058 messages Le 16 janvier 2012 à 23:45

@Larry
"...Ce n'est que lorsque l'UDC a changé sa position que la BNS a décidé d'intervenir, mais il n'y a pas eu d'émission massive..."

Vous êtes bien affirmatif ! Il va vous rester à examiner les comptes 2011 de la BNS, comparés à ceux de 2010 et 2009: ce n'est pas trop difficile.
En réalité, seules des ventes massives de CHF et la menace de ventes réitérées (c'est du B.A. BA commercial et monétaire) a pu faire prendre peur aux misérables qui tentaient de rendre le CHF de plus en plus fort; se frotter à une banque centrale décidée est très risqué: elle peut émettre (ou racheter avec ses grandes réserves) des quantités astronomiques, sans devoir emprunter ...

Ce serait très intéressant de connaître l'identité réelle des spéculateurs, ceux qui savent distinguer la Suisse de la Suède, depuis les Etats-Unis. Des Suisses éventuellement ? Le secret bancaire sera-t-il percé aussi pour ceux-là ? La WW va-t-elle aussi publier ? :=))

L'UDC n'est à mon avis que la mouche du coche, dans cette affaire de valeur plancher du CHF, sa position n'a probablement eu que peu de poids à la BNS ! Peut-être faut-il chercher là la raison de son attitude hostile au Directeur (hélas démissionnaire).

Réponse Larry, 12074 messages Le 17 janvier 2012 à 19:19

@Courage dit-il
Vous êtes bien affirmatif !

Ça relève de l'évidence pour quiconque gère de manière responsable son épargne, donc suit attentivement l'actualité en la matière (pas comme vous qui débarquez complètement, donc).

@Courage dit-il
Il va vous rester à examiner les comptes 2011 de la BNS

Si la BNS était intervenue massivement, cela aurait fait les gros titres dans les heures qui suivent. Une telle intervention ne passe jamais inaperçu.

@Courage dit-il
aux misérables qui tentaient de rendre le CHF de plus en plus fort

Personne ne cherche à rendre le CHF plus fort, cette affirmation est aussi ridicule que celle consistant à parler d'"attaques" contre le CHF. La réalité est toute autre: les épargnants de la zone euro, se rendant soudainement compte que leurs États vont vers la banqueroute certaine, veulent mettre leur argent à l'abri et ouvrent un compte en CH. Les spéculateurs n'ont eux aucune influence, ils ne font qu'anticiper ces mouvements.

@Courage dit-il
L'UDC n'est à mon avis que la mouche du coche, dans cette affaire de valeur plancher du CHF, sa position n'a probablement eu que peu de poids à la BNS !

Votre avis en la matière n'est même pas la mouche du coche, c'est du vent et n'intéresse donc personne.



avatar de Courage dit-il Réponse Courage dit-il, 7058 messages Le 26 janvier 2012 à 22:40

@Larry
"... c'est du vent ..."
Le manque de respect pour vos interlocuteurs constitue une escalade, une vérification bien connue de la loi de Godwin - ce qui a mis fin abruptement au présent fil de débat, autre vérification de la loi de Godwin.

Après plus de 8'900 interventions, ajoutées à toutes celles de Milton, après toute cette expérience je trouve votre présent péché godwinique tout particulièrement honteux ...

:=)))

Réponse Larry, 12074 messages Le 31 janvier 2012 à 18:18

@Courage dit-il
Le manque de respect pour vos interlocuteurs

Je n'ai fait qu'établir un constat objectif.

@Courage dit-il
la loi de Godwin

Je ne vois vraiment pas ce qu'elle vient faire ici, je ne vois aucune référence aux nazis.


@Courage dit-il
je trouve votre présent péché godwinique tout particulièrement honteux

Ce sont donc vos accusations dénuées de tout fondement qui sont honteuses.

Nouvelle réponse à "La démission de M. Hildebrand est à refuser !"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Hildebrand : victime ou menteur ?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h20), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur l'application iPhone tsrinfo.