Infrarouge

Forum des internautes

Débat du 25 février 2014 à 22:35

9 février: vraiment la catastrophe?

  • 9 février: vraiment la catastrophe ? [58:59 min.]
  • 9 février: vraiment la catastrophe? - Version courte [05:19 min.]

Abattus et alarmistes, les milieux académiques! Ils symbolisent l'inquiétude qui a saisi une partie de la Suisse politique et économique après le vote du 9 février. Mais est-elle bien justifiée ? Le oui à l'initiative de l'UDC contre l'immigration de masse est-il une catastrophe pour la recherche universitaire qui pèse des milliards de francs ? La recherche suisse n'a-t-elle pas vécu pendant des années sans libre circulation? L'économie risque-t-elle vraiment la dépression ? La Suisse va-t-elle perdre en attractivité? La fixation de contingents souples sera-t-elle la clé ? Depuis deux semaines, la Suisse s'interroge et Infrarouge ouvre le débat ce mardi.

Si vous voulez venir assister à l'émission, réservez votre place en appelant le 079 681 70 59 ou envoyer un mail à marie.weber@rts.ch.

Pour en débattre, Infrarouge a invité:

Olivier Küttel, responsable des affaires publiques européennes à l'EPFL

Jacques Fellay, Professeur assistant, Faculté des Sciences de la Vie, EPFL

Luciana Vaccaro, rectrice de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Carlo Sommaruga, conseiller national, PS, Genève

Matthias Lanzoni, jeune PLR, Comité des Jeunes pour la Suisse

Raymond Clottu, conseiller national, UDC, Neuchâtel

François Schaller, rédacteur en chef de l'Agefi

René Schwok, professeur au Global Studies Institute, Université de Genève, vient de publier en allemand "Die Schweizer Aussenpolitik nach Ende des Kalten Kriegs", NZZ Verlag, 2014.

Un centre de formation pour les imams doit voir le jour à l’Université de Fribourg SuisseRomand, 845 messages Le 6 mars 2014 à 22:55


Parler de l’islam c’est sensible !

Interview d’un citoyen suisse de confession islamique (ex-réfugié) un peu remonté ou passionné selon la présentatrice ... et qui souffle le chaud et le froid comme il le faisait certainement dans son ex-pays et qui remet en question notre démocratie !.

Source:
"Quelle place pour l'islam en Suisse ?
RELIGION - 05/03/14
Quelle place pour l’islam en Suisse ? A Fribourg, un centre de formation pour les imams doit voir le jour à l’Université, ce que contestent plusieurs élus de droite. De l’autre côté, différentes communautés musulmanes en Suisse veulent que leur religion soit reconnue officiellement dans notre pays, un projet qui pourrait voir le jour dans le canton de Bâle, même si les obstacles sont encore nombreux. Parler de l’islam c’est sensible…débat avec deux invités : Abdel Lamhangar et Nicolas Kolly."
http://www.latele.ch/play?i=43432

PS: thème d’un futur débat sur Un centre de formation pour les imams doit voir le jour à l’Université de Fribourg !

Votation du 9 février 2014 n’est pas un vote de colère SuisseRomand, 845 messages Le 3 avril 2014 à 16:22


La votation du 9 février 2014 n’est pas un vote de colère selon … explications détaillées du pourquoi du OUI de cette initiative.

«Une analyse publiée par l' Université de Genève et l'institut GFS à Berne permet de voir plus clair dans les raisons des votes du 9 février
Les explications de Pascal Sciarini, politologue.»

Source: (Le journal de la RTS du03 avril 2014)
https://www.rts.ch/video/info/journal-12h45/#/video/info/journal-12h45/5744842-une-analyse-publiee-par-l-universite-de-geneve-et-l-institut-gfs-a-berne-permet-de-voir-plus-clair-dans-les-raisons-des-votes-du-9-fevrier.html

La Suisse sera un «eldorado» avec des salaires minimum à CHF 4'000,-- SuisseRomand, 845 messages Le 20 mars 2014 à 23:50

A force de faire miroiter au monde entier notre économie comme un eldorado et des salaires minimum à CHF 4'000,--, c’est une ruée ou invasion de la suisse par toutes les populations mondiales qui est en train de se profiler (un peu comme la ruée de l’or aux USA il y a 2 siècles).

anonymous icon PAUVRES CHOUS-CHOUS! ombredeshin, 764 messages Le 2 mars 2014 à 16:13

Je ne réagis que maintenant, ayant été absente la semaine dernière, mais j'ai vu l'émission!

Déjà un, je trouve que ce n'était pas équilibré, car il n'y avait que deux personnes pour le oui contre tout le monde!

Alors voilà ma touche personnelle et mon avis sur le sujet:

Alors que j'avais 15ans et demi, j'ai commencé mon apprentissage. Tous les matins, je me suis levée à 05.45 pour être au bureau à 7.00. Le soir, je finissais à 17.30 et un samedi matin sur deux, je travaillais!

Les week ends, l'été, je travaillais les dimanches comme pompiste, car mon salaire, la première année, était de 125 francs par mois. Je faisais ainsi des économies pour me payer de cours du soir et apprendre l'anglais et la photographie.

Les samedis, l'hiver, je travaillais chez Manor pour 17 francs la journée, idem ci-dessus.

A 18ans et demi j'avais fini mon apprentissage. J'ai bossé dur pendant 4 mois y compris les week ends et après avoir passé mon First à Genève, par les cours du soir, je me suis payée TOUTE SEULE une école à Londres, pendant quatre mois, pour passer mon Proficiency.

A 18ans et demi, j'ai payé mes premiers impôts! avant de partir pour Londres, on ne m'a pas loupée.

A 18 ans aussi, et encore apprentie, j'ai payé mes premières cotisations AVS.

Depuis mon retour de Londres, j'ai toujours travaillé, cotisé et payé beaucoup d'impôts, car j'ai bien réussi, professionnellement. C'est comme ça, quand on apprend à s'assumer très jeune.

Même si je reconnais que c'était plus facile à mon époque de trouver du travail! Mais voilà, en mondialisant et en surpeuplant, tout devient simplement plus difficile.


Alors mes chers PAUVRES ETUDIANTS qui ne peuvent plus bénéficier de ERASMUS, de bourses, de facilités, etc. etc, prenez en de la graine, vous qui coûtez des dizaines de milliers de francs, pour ne pas dire centaines pour certains, au contibuable et qui ne commencez à cotiser et à payer des impôts que vers la trentaine! C'est nous qui vous avons financé jusqu'à maintenant, nous, qui avons travaillé dur et qui n'avions pas d'Erasmus, ni rien d'autre.

J'ai une amie qui a voulu travailler à Londres, un petit job de plonge, et qui a été raccomagnée à l'aéroport entre deux policiers! C'était en 1972.

Vous n'êtes que des enfants trop gâtés qui ne savez pas du tout lutter pour votre vie et à qui tout est dû!

Vous ne pensez qu'à vous, mais pas au petit ouvrier qui se fait piquer son job par un frontalier et qui de toute façon, ne gagne que de quoi payer ses factures et encore!

Vous me dégoûtez! Je n'ai aucunen empathie pour vous!

Point barre.

Enfin pour Jacques Fellay, Monsieur, c'est facile quand on gagne un gros salaire payé par le contribuabl, de gémir. Il n'y a pas que des chercheurs en Suisse, et ce n'est pas vous qui me donnez à manger!

avatar de Courage dit-il Le vrai problème est régulièrement escamoté ... Courage dit-il, 7053 messages Le 27 février 2014 à 14:41

Notre démographie est en décapilotade en Suisse !
100 femmes ont statistiquement 142 enfants, au lieu des 210 qui seraient nécessaires pour rester à l'équilibre. Or la population augmente - nous en sommes à 8 millions ! Donc il n'y a pas photo: l'immigration est en cause. Heureusement qu'il y a eu ce 9 février une petite majorité pour peser sur les freins à l'immigration.

Or donc QUI est responsable de cette situation - pourquoi nos jeunes ne reçoivent-ils pas couramment les moyens d'avoir au moins 3 enfants ? QUI a décidé de nous faire disparaître à terme ?

anonymous icon Intervention kindling, 23 messages Le 7 mars 2014 à 18:45

Ma difficulté avec la Suisse reste le fait de vouloir être un pays riche, le meilleur dans le monde au niveau avec les états unis ; et dans certaines situations, on utilise je pense quand on en a besoin des étrangers riches pour certaines financements : les banques et inscriptions à l’université. En fin de compte, je ne veux pas vivre dans un pays qui veut être le meilleur du monde et le plus riche. Je veux simplement vivre "simplement", avoir des relations bien avec les autres, avoir un jardin et gagner bien entendu sa vie, sans vouloir être meilleurs que mes voisins. Et en plus, être le plus ouvert possible aux autres. J’adore la Suisse et ces montagnes, mais j’adore encore plus la prospérité, le respect et l’ouverture au monde.

anonymous icon Intervention kindling, 23 messages Le 3 mars 2014 à 15:02

Je peux demander à tout/toute suisse; à quoi ça sert les écoles suivantes?

Le Rosey
Beau Soleil Collège Alpin International
Aiglon College

On parle de l'immigration et trop de personnes..

anonymous icon Intervention kindling, 23 messages Le 28 février 2014 à 13:29

Le problème est l'attitude générale. On va arriver à rien, si on est déterminé à croire que l'UE est le bad boy, egocentrique, arrogante, à l'intention de prendre tout ce qu'elle peut de la Suisse pour ces propres bénéfices. Et l'inverse, toute chose injuste et négative dite par l'UE sur la Suisse. J'ai quand même l'impression que la Suisse agit comme si elle ne fait pas confiance à personne. Comme si tous les pays européens sont déterminés à écraser la Suisse et en concurrence à tout pris avec elle. Est-ce vrai? Est-ce que la Suisse ne fait pas confiance à personne et a décidé de se barricader en fermant solidement ces frontières?

anonymous icon Raymond Klotu mais ce qu'il est énervant Kokeka, 2 messages Le 28 février 2014 à 17:46

Genre comme si l'UDC avait prévenu des risques. Laissez moi rire. Freysinger a clairement dit en interview "Non non soyez tranquilles l'Europe ne fera rien" a ouai on dirait pas vu ce qu'il s'est passé ces derniers jours.

Comme le disent, avec humour les deux Vincents des 120 secondes, L'UDC prend un malin plaisir à faire parler d'elle et surtout, à faire chier tout le monde.

Pourquoi l’EU fait-elle des "yeux doux" à un pays faisant frontière avec la Russie? SuisseRomand, 845 messages Le 1 mars 2014 à 23:44

L’EU n’étant même pas un pays (holding de pays autonomes !!!), pourquoi fait-elle des yeux doux à un pays comme l’Ukraine (frontière avec la Russie) en sachant très bien que la Russie n’accepterait jamais que l’Ukraine soit dans l’OTAN et surtout que la Crimée puisse un jour leur échapper étant donné que la Russie a sa base navale à Simferopol, laquelle est sa seule base navale du côté de la Méditerranée.

L’EU n’a-elle pas assez à s’occuper de ses "affaires" sans vouloir encore prendre "en assistance" l’Ukraine.

Cela pourrait-être un prochain débat:
"L’EU avant et après Schengen".
Pour info, L'Union compte aujourd'hui 28 pays membres, avec l'adhésion de la Croatie le 1er juillet 2013.

Date à retenir: "9 février 2014, début de la guerre psychologique européenne" SuisseRomand, 845 messages Le 25 février 2014 à 14:00

News historique: "9 février 2014, début de la guerre psychologique européenne".

Copyright SuisseRomand

anonymous icon On va revoter ! data, 331 messages Le 1 mars 2014 à 7:34

Ne vous inquiétez pas, on va revoter. Il y a une seconde initiative "Ecopop" qui suit !

Nouvelle intervention dans le forum "9 février: vraiment la catastrophe?"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

9 février, vraiment la catastrophe ?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h20), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur l'application iPhone tsrinfo.