Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 25 novembre 2014 à 22:45

Alors Monsieur Zemmour, c'était mieux avant?

  • Alors Monsieur Zemmour, c'était mieux avant? [1:04:50 min.]
  • Eric Zemmour grand invité d'Infrarouge [05:05 min.]

Son livre, «Le suicide français», caracole en tête des ventes en France et en Suisse. L'essayiste et journaliste français Eric Zemmour sera sur notre plateau. Il fera face à des contradicteurs pour évoquer la France qui se meurt. A qui la faute? Aux élites coupées de leur base, à l'immigration ou encore aux valeurs de mai 68? La Suisse peut-elle servir de modèle à nos voisins français? Un événement à ne pas manquer ce mardi dans INFRAROUGE.

Pour en débattre, Infrarouge a invité:

Eric Zemmour, journaliste et écrivain, "Le suicide français" aux éditions Albin Michel, 2014

Jean Ziegler, sociologue, professeur émérite de l'Université de Genève, vice-président du comité consultatif du Conseil des droits de l'homme des Nations unies, "Retournez les fusils !" aux éditions du Seuil, 2014

Isabelle Falconnier, journaliste et directrice du Salon du livre de Genève

Stéphanie Pahud, enseignante en lettres, Université de Lausanne, "Petit traité de désobéissance féministe" aux éditions Arttesia, 2011

Benoît Gaillard, président du Parti socialiste de Lausanne

La France, le modèle pour nos socialistes! AB, 3005 messages Le 10 novembre 2014 à 9:00

Les socialistes suisses ne cessent de déposer des initiatives qui reprennent des idées et propositions appliquées en France, et dont on connaît le résultat: 10% de chômage, majorité de gens au SMIC, fuite des entreprises, des entrepreneurs et de gens fortunés, multiples grèves, etc.

Les socialistes suisses nous propose d'imiter la France, et proposent:

- initiative 1:12
- salaire minimum
- 6 semaines de vacances
- abolition forfaits fiscaux
- impôt sur les successions
- caisse unique
- 35h (les jeunes socialistes ont même proposé 30h à Bâle!)
- droit de grève de solidarité
- adhésion à l'UE


Voilà le programme que nous promet le parti socialiste! Et en plus, ils ne cessent de faire la morale aux autres, mais ne se privent pas de ne rien payer d'impôt, tout en étant millionaire (la conseillère nationale socialiste déclare 12.4 millions de revenus mais ne paie aucun centime d'impôts!)

Non au socialisme à la française en Suisse. Réfléchissez bien avant de voter en 2015...

anonymous icon Merci Eric Zemmour, vous êtes formidable ! Ulysses, 1 message Le 27 novembre 2014 à 14:06

Voir et entendre Eric Zemmour déclenche chaque fois en moi quelque chose de sain, de tonique et de régénérateur, une grande joie, le sentiment que tout devient clair, logique, compréhensible pour ne pas dire limpide, tant la cohérence de sa pensée est tout à fait exceptionnelle.
Une fois de plus ceux qui étaient face à lui n’ont pas fait le poids. Miss Mamarbadji n’a pas réussi à être aussi insupportable que d’habitude en interrompant toujours mal à propos l’invité, en le coupant dans ses explications intéressantes, et ne sachant pas le faire parler, alors que le propre d’un bon interviewer est d’obtenir de l’invité qu’il se livre un maximum, Eric Zemmour l’a muselée d’autorité. Jean Ziegler s’est retrouvé minimisé – dans la problématique de mai 68, l’individualisme et le capitalisme – pour ne pas dire ramené au niveau de l’élève, et complètement à côté de la plaque concernant l’islam, face à un invité aussi brillant. Le président du parti socialiste vaudois a tout simplement dû faire honte aux membres de son parti tant son argumentation était dérisoire et balayée par les excellentes démonstrations d’Eric Zemmour. Quand aux deux dames elles ont montré une telle difficulté à percevoir les évidences les plus élémentaires de la réalité que cela en devient inquiétant.
Il faut reconnaître à Jean Ziegler une correction parfaite dans le débat, il se comporte avec respect à l'égard de son interlocuteur, alors qu'au contraire les deux dames et le président du parti socialiste vaudois se sont montrés pour le moins excessivement agressifs, voire clairement teigneux pensant probablement pouvoir ainsi compenser la faiblesse, pour ne pas dire l'absurdité de leur argumentation.
Encore une fois, Eric Zemmour s’est retrouvé face à des gens incapables de se hisser à son niveau.

Les mensonges de Zemmour... Promethee14, 36 messages Le 26 novembre 2014 à 12:47


Quand je dis que Zemmour est un menteur... j'ai mes sources et mes preuves... ce gars a un culot monstre et nous assomme de faux chiffres... fausses affirmations... tout sauf un journaliste....

http://www.wakeupinfo.fr/2014/10/immigration-france-2-demonte-les.html

anonymous icon Citation sortie du contexte Delizz, 52 messages Le 27 novembre 2014 à 17:56

M. Zemmour a réclamé disant que la citation, de Mme Mabarbachi était sortie du contexte, enchaînant ensuite avec une citatin de Erdogan. Le débat a été détourné, peut-être dans le sens à faire avouer à Zemmour sa misogynie. Pur voir si en fait il n'avait pas oublié d'écrire des choses inavouables à ce sujet. Pour vois jusqu'où allait la pensée de Zemmour. Mais non. Zemmour a tout dit, parce que sa pensée est claire. En réalité il s'est intéressé à souligner le besoin de protection, souvent inavoué ou inavouable des femmes en situation de maternité et d'autre part il a créé une distinction entre les besoin des femmes populaires et les femmes bourgeoises ou aristocrates, c'est-à-dire appartenant aux milieux des élites qui légifèrent, créent la doxa.

La citation complète:"Quarante ans après ces débats [féministes à tendance économiste] on s'est aperçu que la demande de protection n'a nullement disparu. Elle n'est plus avouée par les femmes mais obstinément recherchée. Elles y renoncent dans une souffrance d'autant plus douloureuse qu'elle doit être tue. Cette quête obstinée de protection est liée à la maternité et au besoin de protéger et d'éduquer ses petits, pas au travail ni à l'information. La vision d'une femme qui ne travaille pas est une déformation aristocratique ou bourgeoise. La femme a toujours travaillé et toujours réclamé la protection de son mari. La contractualisation du mariage de deux êtres égaux méconnaît la subtilité des rapports entre les hommes et les femmes. Le besoin des hommes de dominer - au moins formellement - pour se rassurer sexuellement. Le besoin des femmes d'admirer pour se donner sans honte" (Eric Zemmour).

Zemmour est une bouffée d'air fraîche!!! Honte à tous les intervenants d'Infrarouge!! Lulah, 2 messages Le 26 novembre 2014 à 0:08

Je suis une femme, j'ai 30 ans, je suis enfant de divorcés, j'ai fait des études et j'ai décidé de ne pas travailler. J'ai mis des années à trouver un homme qui me convienne parce que pour moi, les hommes de ma génération sont des fiottes. Je regrette l'époque où les hommes étaient des hommes, Où l'on pouvait se sentir protégées par eux. Je regrette l'époque où les couples ne se séparaient pas à la moindre petite dispute, et quand les enfants n'étaient pas ballotés d'amants en amants ou de maîtresses en maîtresses. Je suis ravie d'avoir pu faire des études et d'être cultivée, mais je préfère faire des enfants et m'occuper d'eux. Je ne connais pas une femme qui travaille à plein temps et qui soit ce que je considère une bonne mère.

On n'a plus de valeurs, plus de repères, plus de limites!! Personnellement, je donnerais tout pour retourner au début du XXè siècle, alors oui, c'était mieux avant!!

Oh et les "intellectuels suisses"!!! Bonjour le niveau. Zemmour est mille fois plus intelligents que ces 4 énergumènes réunis, qu'on soit d'accords avec ses idées ou pas, c'est évident.

Déni et mépris d verte, 3858 messages Le 26 novembre 2014 à 22:20

Rappeler à Mme Pahud que le peuple lit, pense, m'a semblé essentiel, nous ne sommes pas les sujets de quelques intellectuels bien lotis. Nous n'avons pas besoin d'avoir une vision du monde plaisante, politiquement correct... Le mépris des décideurs, leur déni devient inssuportable. Nous qui ? Les lecteurs qui apprécient le livre de Zemmour...

Grande déception de l'attitude de ces dames... Aurora, 428 messages Le 25 novembre 2014 à 23:42


Pensais que qu'elles poseraient des questions... pas qu'elles feraient un procès.

Dommage...

C'était mieux avant ? Pour certaines choses oui. ultra, 255 messages Le 27 novembre 2014 à 7:04

Toute une littérature a été écrite pour dénoncer les ravages suite à mai 68. Vouloir améliorer certaines choses c'est bien, vouloir tout détruire, se révolter contre tout, faire l'exact contraire de ce qui s'est fait des siècles durant, c'est aller beaucoup trop vite en besogne et ne pas réfléchir aux conséquences sur la vie des enfants et des adultes.

En une génération on a voulu tout chambouler. Les psy sonnent l'alarme depuis longtemps : plus personne à la maison pour les enfants qui ne sont ni accueillis lorsqu'ils rentrent et partent à l'école le matin seuls, quittant un appartement déjà vide.
Aussi le temps consacré aux enfants a diminué de 80% en une génération !
Non seulement les deux parents travaillent mais lorsque enfin rentrés il faut faire le ménage, la cuisine, les téléphones etc. Dans un récent ouvrage, une psy citait le cas d'une femme qui admettait voir son bébé au maximum une heure par jour - et encore, elle était souvent au téléphone lorsqu'elle rentrait du travail. Beaucoup d'enfants vont mal et souffrent d'abandonite : personne ne les veut à la maison.
Vacances : idem, on les expédie en camps, ils ne peuvent les passer avec les parents.

Il faudrait revoir toute la structure familiale car cette situation ne peut perdurer.Les enseignants doivent faire l'éducation des enfants car à la maison il n'y a plus aucun cadre, on ne leur apprend plus, mais surtout on ne leur montre pas l'exemple.

Il faudra trouver des solution car comment imaginer que ces enfants-là deviendront nos gouvernements de demain ? Sur quelles bases vont-ils décider de la société ? De la famille ?

L'enfant a été lontemps le critère NO 1 de la famille maintenant il est un "manque à gagner" si la mère reste à la maison, donc elle va travailler, rentre fatiguée, stressée et avec plein de tâches encore à accomplir. Le samedi courses et ménage, le dimanche repassage, bref : jamais disponible pour l'enfant qui souvent n'a déjà plus son père à la maison.

On va au-devant d'un désastre. Ce ne sont pas seulement les enseignants qui le disent mais les psychologues. On n'a tenu aucun compte des enfants dans cette course à l'argent. L'enfant a besoin d'un foyer paisible, serein, accueillant.

Sinon, comment pourrait-il en créer un plus tard ?

Et ainsi vont les divorces : trop de stress, trop de tout, sauf du temps et de la présence positive et à l'écoute.


Peu importe QUEL parent est à la maison, mais que ce soit le père où la mère il est indispensable qu'il y ait quelqu'un qui veille sur tout, organise, est là lorsque l'enfant part et lorsqu'il revient.

La douceur d'un foyer, c'est cela qui manque aux enfants souvent. Je vous invite à aller voir en librairie les ouvrages consacrés sur ce sujet.

A force de "modernité" on en oublie l'essentiel.

anonymous icon Pourquoi ce parti-pris de la RTS? Julien B., 2 messages Le 27 novembre 2014 à 14:39

On peut être content de voir invité quelqu'un qui s'oppose au "politiquement correct". Merci à la RTS pour cela. Mais pourquoi TOUS les invités en face de lui, et à trois contre un, sont justement "politiquement correct"? Pourquoi ne pas inviter Éric Werner ou Ueli Windich, pourquoi ne pas en inviter au moins un? C'est du parti-pris pur et simple, et pour ceux qui douteraient de la réalité de l'hégémonie culturelle gauchisante (souvent d'ailleurs inconsciente, ce qui d'autant plus triste, mais est le caractère de toute hégémonie) de nos élites médiatiques un bel exemple. Pour ma part, ça me dégoûte et je suis vraiment scandalisé de devoir payer une redevance pour nourrir cette idéologie étriquée (de mon point de vue). De manière générale, je ne regarde plus cette Tv, ni n'écoute la radio romande, ni ne lis plus les journaux en place.

anonymous icon La plus grande démocratie du monde Justin Meaux, 862 messages Le 21 novembre 2014 à 10:51

La Maison Blanche a fait part jeudi de sa déception, après la décision des trois grandes chaînes de télévision américaines ABC, NBC et CBS de ne pas diffuser en direct le discours du président Obama sur l'immigration.


Même le président est censuré !!!

Pauvre M.Zemmour Sylvia Millars, 4 messages Le 25 novembre 2014 à 23:53

Pauvre Monsieur Zemmour. Etre obligé de débattre avec des pives pareilles.
Un vieux sénile, une lesbienne féministe, un bobo socialiste, une libraire castratrice divorcée… Un vrai condensé de la société d'aujourd'hui. A vomir. La RTS aurait quand même pu faire un effort dans ces choix d'invités. Quel manque de respect. Ces personnes n'ont guère le niveau intellectuel pour débattre avec Eric Zemmour. Ils ne sont même pas capable de comprendre la teneur de son livre. Et que dire de l'éternelle présentatrice qui incarne à elle seul la caricature de la journaliste d'origine étrangère dont tout le monde se pause toujours la question de qui elle s'est occupé pour atteindre ce poste. Le pendant suisse d'Audrey Pulvar….

Des mots sur les maux Jean-Marc Baudat, 17 messages Le 26 novembre 2014 à 12:44

Beaucoup de paroles d’intellectuels qui s’estiment plus intelligents les uns que les autres.

Eric Zemmour a dit une chose intéressante sur les socialistes, qui seraient comme les libéraux, c’est-à-dire plutôt matérialistes. A méditer ! C’est l’impression que j’ai, en tous cas ! Par contre Mr. zemmour semble un trop conservateur à mon goût. C’est vrai qu’il fait penser à certains de l’UDC qui mesurent le pouls de la population, en vue de faire le beurre, bien entendu.

Mme Mammarbachi a un sacré cran, car de mener de tels débats ce ne doit pas être facile.

J’ai récemment vu une émission où Jacques Attali m’a ouvert les yeux avec une simple phrase qui disait que l’humain ne peut plus se fier au gouvernement. Etre soi n’est pas être un citoyen suisse, mais un humain avant tout (ou non ?) Alors peu importe l’origine de Ziegler, Zemmour ou Mammarbachi, parceque si chacun de nous remonte son arbre généalogique jusqu’à Charlemagne (soit environ 40 générations) il nous faut à chacun de nous, plus de mille milliards d’ascendants, et à cette époque il n’y avait que 300 millions d’individus sur terre. (Cherchez l’erreur docteur !) Qui ose encore parler d’étrangers après avoir considéré cela ? Qui est vraiment suisse parmi nous ?

Nouvelle intervention dans le forum "Alors Monsieur Zemmour, c'était mieux avant?"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Alors Monsieur Zemmour, c'était mieux avant?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h20), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur l'application iPhone tsrinfo.