Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 16 septembre 2014 à 22:45

Spécial votation sur la TVA : faut-il sauver les restaurateurs?

  • Spécial votation sur la TVA : faut-il sauver les restaurateurs ? [51:42 min.]
  • TVA, version courte [04:59 min.]

C'est la taxe que ne digèrent pas les restaurateurs: la TVA. Ils crient à la discrimination et veulent changer de système avec leur initiative soumise à votation le 28 septembre prochain. Aujourd'hui, si vous croquez une salade à l'emporter, vous payez 2,5% de TVA. Mais si vous la dégustez au bistro du coin, c'est 8% de TVA! Les adversaires du texte mettent en garde: dire oui, ce serait 700 millions de francs de pertes fiscales pour la Confédération. Ces différences de TVA sont-elles vraiment injustes? Manger au restaurant, est-ce un luxe ou une nécessité? S'ils l'emportent, les restaurateurs feront-ils profiter le client de baisses de prix? Infrarouge décortique les enjeux de cette votation mardi prochain 16 septembre.

Si vous voulez venir assister à l'émission, réservez votre place en appelant le 079 681 70 59 ou envoyez un mail à marie.weber@rts.ch.

Texte complet de l'initiative

Toutes les informations concernant la votation

Site des initiants

Site des opposants

Pour en débattre, Infrarouge a invité:

POUR l'initiative

Casimir Platzer, président de GastroSuisse

Dominique de Buman, conseiller national, PDC, Fribourg, président de la Fédération Suisse du Tourisme, membre du comité d'initiative

Olivier Feller, conseiller national, PLR, Vaud

CONTRE l'initiative

Robert Cramer, conseiller aux Etats, Les Verts, Genève, membre du comité contre l'initiative

Zeynep Ersan Berdoz, directrice et rédactrice en chef du magazine Bon à Savoir

Jean-François Leuenberger, membre du comité central des Boulangers-Confiseurs suisses, boulanger à Courtelary (BE)

Hors sujet: Sanction de l’EU envers la Russie = un auto-goal pour l’EU SuisseRomand, 979 messages Le 17 septembre 2014 à 13:52

Les sanctions de l’EU contre la Russie se retournent contre l’EU, un auto-goal pour Bruxelles.

L’Ukraine en vaut-il la peine ?.

«Croissance européenne: l'Allemagne est touchée par un fort ralentissement de la croissance dans tous les secteurs»

Source: RTS Le 19h:30 16 septembre 2014
http://www.rts.ch/video/info/journal-19h30/#/video/info/journal-19h30/6148755-croissance-europeenne-l-allemagne-est-touchee-par-un-fort-ralentissement-de-la-croissance-dans-tous-les-secteurs.html
.

Un fort sentiment d'inégalité Marcel Chabbey, 20 messages Le 17 septembre 2014 à 0:10

Un même taux pour les restaurateurs et les take-away et autres commerces alimentaires est souhaitable. Les adversaires de cette initiative font preuve de mauvaise foi quand ils prétendent que c'est les riches qui fréquentent les restaurants. Les ouvriers sont aussi nombreux à manger hors domicile lors de leurs déplacements. Les opposants encouragent la malbouffe au détriment des restaurants garants des produits du terroir, du maintien de la tradition et d'un lieu social. Les chiffres inventés des pertes fiscales sont faux. Le taux de 2.50 % du commerce de détail, le 3.80 % prélevé aujourd'hui dans l'hébergement et le 8 % imposé aux restaurants manquent vraiment de précisions. Le débat de ce soir laisse entrevoir d'autres options. Le bon sens demande de voter oui à cette initiative. Si non de nombreux bistrots, déjà dans les chiffres rouges, vont fermer boutique.

Je n'ai rien compris et vous ? Sylvie R-G, 23 messages Le 17 septembre 2014 à 17:55

Je n'ai rien compris et vous ? L'égalité vraie est impossible....pourquoi changer ?

Les sauver ?? De qui ?? De quoi ??? Constantin60, 1104 messages Le 8 septembre 2014 à 18:05

Je ne savais pas que le restaurateur était une espèce en voie de disparition...

C'est clair que tout est plus dur, mais au prix de revient de certaines marchandises, et au prix où elles sont vendues... :-)))
Le café est un exemple frappant...
Il y a quelques années, le propriétaire du Café-restaurant qui côtoie mon domicile a changé sa machine à café. Son épouse rouspétait à qui voulait l'entendre qu'on lui arrachait la peau du dos, car sa machine coûtait environ 18000.-Frs. Durant le démontage de la dite machine, j'étais au bar de l'établissement, et subrepticement mon oeil a glissé sur le compteur de la machine... et a relevé le chiffre de 1300000 café !!! Alors avec le monteur de la machine, (qui, au demeurant, était aussi représentant pour la maison qui livrait le café) nous nous sommes amusés à compter ce que cette machine avait rapporté net !
prix moyen du café durant la vie de la machine 2.50Frs !! Prix de revient par café, (chiffres fournis par le monteur) au grand maximum 1.- Fr, tout compris !!(salaire de la sommelière, assurance, ammortissement de la machine, fournitures, entretien, tout !!!)
il reste donc 1.50Frs par café, multipliés par 1300000 = 1950000.-Frs !
La patronne a poussé les hauts cris, arguant qu'on y connaissait rien, mais en attendant,je peux te dire qu'en 15 ans ils ont construit et payé une magnifique villa et amassé une belle fortune puisqu'à 45 ans lui a changé de métier et qu'elle, ne travaille plus !!

alors c'est vrai que restaurateur est un métier à part, et ingrat du fait des horaires, mais pour celle ou celui qui veut bosser, il ne finit pas sur la paille !!

Meilleures salutations

avatar de Courage dit-il Les taxes les plus basses possibles ! Courage dit-il, 7090 messages Le 15 septembre 2014 à 9:58

Le tourisme et en particulier la restauration, se heurtent à la cherté du franc suisse; si l'on peut améliorer la capacité financière d'une de nos industries locale très importante d'exportation, il faut le faire.
Donc OUI ce 28 septembre.

Hors sujet: Frontières de l’Europe et de la Suisse = passoire SuisseRomand, 979 messages Le 17 septembre 2014 à 17:43

La Suisse prend des mesures concernant la surveillance de nos frontières.

«Le Conseil des Etats a décidé de prendre part au système de surveillance des frontières Eurosur.
Le projet vise à améliorer la lutte contre l'immigration illégale et la criminalité transfrontalière.»

Source: Info L’Actu à la Une du 15 septembre 2014 www.latele.ch (info sous-titrée)

Concernant les frontières extérieures de l’Europe, elles sont ingérables (Bulgarie, Roumanie, Grèce, Italie et Espagne). Des frontières entres tous les pays de l’EU et de la Suisse seraient la solution afin de garantir une diminution de la hausse de la criminalité, de l’émigration clandestine et des marchandises, de la traite des humains, etc …

et

Si tous les citoyens(es) européens pourraient voter, une EU style AELE et OTAN serait certainement possible avec le rétablissement de toutes les frontières nationales et des échanges économiques plus importants avec comme bases monétaires l’€, la £ et le franc suisse.

Et (sujet déjà d’actualité en 2012)

L'Europe passoire
(un sujet à nouveau d'actualité!)

Source:
http://www.lepoint.fr/monde/ou-va-le-monde-pierre-beylau/sans-frontieres-l-europe-n-existe-pas-12-04-2012-1450866_231.php

• Le Point.fr- Publié le 12/04/2012 à 15:30
Sans frontières, l'Europe n'existe pas
Peut-on vivre dans une France et une Europe ouvertes à tout vent ? Le débat, fondamental, a été relancé par Nicolas Sarkozy. •

«Par PIERRE BEYLAU
À la une du Point.fr
"Une idée bête enchante l'Occident : l'humanité, qui va mal, irait mieux sans frontières", ironise Régis Debray, en préambule à un intelligent petit livre publié l'an dernier (Éloge des frontières, Gallimard). L'idée de frontière est aussi vieille que l'humanité. Elle est intimement liée aux impératifs de sécurité, à la construction et à la préservation des identités. La mondialisation n'empêche pas les frontières de se multiplier, conduisant les populations à vivre dans une permanente schizophrénie. Il y a quatre fois plus de pays à l'ONU aujourd'hui qu'il y a cinquante ans. L'effondrement de l'URSS et la fragmentation de l'ex-Yougoslavie ont entraîné la création d'une myriade de nouveaux États, et un vertigineux morcellement de la souveraineté. Les Basques et Catalans espagnols parlent d'indépendance, le nationalisme flamand menace la Belgique et l'Écosse rêve, elle aussi, de prendre le large.

L'Europe passoire

Le problème des frontières est revenu en bourrasque dans la campagne électorale. Et pas seulement par le truchement des candidats souverainistes. "L'Europe ne peut pas être la seule région du monde à si mal faire respecter ses frontières, à si peu défendre ses intérêts, à tant ignorer l'angoisse de ses citoyens", déclarait Nicolas Sarkozy à Villepinte, le 11 mars dernier. D'où la proposition de revisiter les accords de Schengen, afin de les rendre plus efficaces. Car on sait où sont les frontières de la France, même si les guérites des douaniers ont pratiquement disparu. Mais on est dans le flou artitistique quant aux frontières de l'Europe.
Les élargissements successifs ont transformé l'Union européenne en un corps mou et invertébré tiraillé entre ceux qui rêvent de fédéralisme et ceux qui considèrent l'UE comme une sorte de vaste zone de libre-échange. Entre ceux qui préconisent d'y faire entrer la Turquie - au risque de dissoudre un peu plus la cohésion politique de l'ensemble - et ceux qui estiment que l'Europe - dont le logiciel historique est chrétien - n'a pas vocation à s'étendre jusqu'au Moyen-Orient.
Il est en effet grand temps de redéfinir les règles en matière d'échanges économiques, de flux migratoires, de sécurité, de protection sociale. Les citoyens peuvent adhérer au projet d'une Europe qui protège, pas d'une Europe-passoire. Sans frontières, l'Europe n'existe pas.»
.

Hors sujet: Ouverture d’un Centre Islam - bien ou pas bien SuisseRomand, 979 messages Le 14 septembre 2014 à 23:56

Pour sensibiliser la population sur cette religion … pourquoi pas, mais pas pour former de futurs Imams car ce n’est pas le rôle de la Suisse.

«Fribourg prévoit un Centre Islam et Société
Il doit notamment former de futurs Imams à la connaissance de la Suisse.»

Source: RTS 10 septembre 2014 Le 19h30
http://www.rts.ch/video/info/journal-19h30/6134250-fribourg-prevoit-un-centre-islam-et-societe.html

et

«Ouverture d'un centre "islam et société" à l'Université de Fribourg
Un centre"islam et société" a été ouvert à l'Université de Fribourg.»

Source: RTSaudio 14 septembre 2014
http://www.rts.ch/audio/la-1ere/programmes/forum/6123799-ouverture-d-un-centre-islam-et-societe-a-l-universite-de-fribourg-14-09-2014.html
.

avatar de Courage dit-il Une discussion biaisée par le Conseil fédéral ! Courage dit-il, 7090 messages Le 17 septembre 2014 à 0:48

Lors de l'émission, il est apparu une augmentation soi-disant "inévitable" de toutes les TVA modestes, par exemple de 2.5% à 3.8%, pour compenser un manque à gagner pour la caisse fédérale de l'ordre de 750 millions; or il est apparu évident aux parlementaires présents que c'est politiquement impensable; les participants ont fini par le reconnaître !
Quelle confiance peut-on accorder à l'administration et au Gouvernement qui osent sortir de pareils arguments ? C'est du sabotage de la discussion !
De plus, une diminution de recettes de moins d'un milliard ne pèse pas très lourd, face à un budget de l'ordre de 66 milliards: tailler dans les recettes est même une excellente manière de freiner la hausse annuelle de 2 à 3 milliards des dépenses ...
Je voterai OUI le 28 septembre.

Baisse du taux pour les restaurateurs = PAS de baisse pour les consommateurs SuisseRomand, 979 messages Le 12 septembre 2014 à 17:24

Il faut être naïf pour croire que si le taux pour les restaurateurs baisse, cette baisse sera répercutée ou profiterait aux consommateurs.
.

anonymous icon La grande illusion ! lemanos, 6 messages Le 16 septembre 2014 à 23:24

Si vous croyez que les prix au resto vont baisser vous vous trompez. La différence passera dans la poche des retaurateurs !

Plats à l'emporté: jamais reçu de ticket de caisse SuisseRomand, 979 messages Le 16 septembre 2014 à 22:56

Plats à l'emporté: jamais reçu de ticket de caisse.

En espérant que ce soir ce sujet soit abordé. Merci.
.

anonymous icon Quelques refléxions yarli, 1 message Le 10 septembre 2014 à 10:38

Les restaurateurs devraient plus compter sur l'attractivité de leur restaurant (service, ambiance, décor, cuisine, etc.) que sur un taux de TVA réduit pour s'en sortir. Que ce soit ici à Berne ou ailleurs, aller au restaurant reste un "luxe" pour de nombreuses personnes au vu des prix affichés. Si l'on décide d'aller manger au restaurant, on est ma foi prêt à y payer le prix pour se faire plaisir, et ce n'est pas un taux réduit qui baissera au final l'addition de manière significative et qui incitera les gens à venir plus souvent.
En revanche, un taux unique à 8% (ou légérement plus faible, sans creuser de trou dans les caisses de l'Etat) mais seulement pour la branche de la restauration, y compris take-away, pourrait être appliqué afin d'uniformiser le tout. Cela réglerait le problème des take-aways qui proposent des places assises ou à l'emporter, avec un taux unique à chaque fois. Les perdants seraient bien entendu les take-aways sans places assises, qui verrait le taux de TVA monter. Tout dans les cas, les denrées alimentaires en magasin devraient par contre garder le taux réduit.
L'argument de la Bratwurst qui coûte plus cher au restaurant n'est pas un bon exemple, qui va au restaurant pour manger une bratwurst?...

Nouvelle intervention dans le forum "Spécial votation sur la TVA : faut-il sauver les restaurateurs?"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Caisse publique, la solution ?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h20), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur l'application iPhone tsrinfo.